Cartier Genève

Sol et Fresque

  • Maître d’œuvre : Agence Moinard Bétaille
  • Maître d’ouvrage : Cartier Patrimoine
  • Lieu : 35 rue du Rhône - Genève
  • Projet : Fresque et Sol en marbre
  • Surface : 15 m² et 28 m²
  • Livraison : 2021

La boutique Cartier Genevoise installée depuis 1969 au numéro 35 de la luxueuse rue du Rhône et située à la pointe du lac Léman fait peau neuve. Ce bâtiment classé représente le savoir-faire historique de la haute joaillerie genevoise, elle y accueille les ateliers de la restauration Cartier tradition et Cartier poinçon. L’agence Moinard Bétaille en collaboration avec l’équipe Cartier patrimoine me sollicitent pour créer le sol et la fresque de l’entrée principale de la boutique.
Le sol en marbre “Soleil levant” est composé d’insert en laiton inspiré d’un bijou Cartier et se déploit pour présenter la grande fresque en mosaïque composée de six panneaux. Chaque élément Genevois y est représenté de manière épurée et magnifiée : edelweiss, graminées … le tout uni dans un ton sur ton et des camaïeux proche du lac Léman où se fond littoral, montagnes enneigées nacrées, ciel et où trône telle une reine la panthère des neiges.

Mathilde Jonquiere Mosaique Cartier GenèveMathilde Jonquiere Mosaique Cartier GenèveMathilde Jonquiere Mosaique Cartier GenèveMathilde Jonquiere Mosaique Cartier GenèveMathilde Jonquiere Mosaique Cartier GenèveMathilde Jonquiere Mosaique Cartier GenèveMathilde Jonquiere Mosaique Cartier GenèveMathilde Jonquiere Mosaique Cartier GenèveMathilde Jonquiere Mosaique Cartier Genève

Cartier Paris Faubourg Saint Honoré

Galaxie

  • Maître d’œuvre : 4BI & Associés
  • Maître d’ouvrage : Cartier
  • Lieu : 17 rue du Faubourg Saint-Honoré - Paris 8e
  • Projet : Sol en mosaïque de marbre
  • Surface : 80 m²
  • Livraison : 2020
Mathilde Jonquiere Mosaique Cartier Saint Honoré

À l’occasion de la rénovation de la mythique boutique Cartier de la rue du Faubourg Saint-Honoré à Paris, le sol du rez-de-chaussée se pare d’un manteau de pierres taillées en marbre. À l’entrée de la boutique le client franchit le premier disque galactique rayonnant dans un camaïeu jaune d’or et nude. Ce premier cercle cristallisé aux différentes nuances de marbre guide le client vers l’escalier menant au premier étage et rejoint une trame tentaculaire de marbre blanc opalescent tout en mouvement qui l’emmène vers une autre galaxie. Cette nébuleuse située au fond de la boutique est serti d’un tapis créant un espace plus intimiste d’où gravitent, de nouveau, des milliers de tesselles de marbre comme des pierres précieuses dans un même dégradé jaune d’or. Ce sol en marbre se dessine comme une grande toile, micro ou macro élément de la voie lactée composé de poussières d’étoiles en marbre qui gravitent autour de ces deux cercles créant une énergie à l’image de la bague Galaxie.

Mathilde Jonquiere Mosaique Cartier Saint HonoréMathilde Jonquiere Mosaique Cartier Saint HonoréMathilde Jonquiere Mosaique Cartier Saint HonoréMathilde Jonquiere Mosaique Cartier Saint HonoréMathilde Jonquiere Mosaique Cartier Saint HonoréMathilde Jonquiere Mosaique Cartier Saint HonoréMathilde Jonquiere Mosaique Cartier Saint HonoréMathilde Jonquiere Mosaique Cartier Saint Honoré

Vinci Immobilier

Maison Saint-Charles

  • Maître d’œuvre : Vinci Immobilier
  • Maître d’ouvrage : Maison Saint-Charles
  • Lieu : 310 - 312 rue de Vaugirard - Paris 15e
  • Projet : Fresques MSC et HDT
  • Livraison : 2021

Niché au cœur du quartier Convention entre la rue de Vaugirard et la rue Blomet, dans le 15e arrondissement de Paris, la Maison Saint-Charles héberge depuis 150 ans les religieuses de la congrégation des Sœurs Dominicaines. Ce site remarquable est composé d’une chapelle et de deux cloitres magnifiques plantés d’arbres centenaires en plein ciel.
Ne pouvant plus assumer l’entretien du lieu devenu vétuste, les Sœurs ont confié le projet de rénovation à Vinci Immobilier qui m’a ensuite sollicité pour créer deux grandes fresques dans les hall d’entrée du 310 et du 312 et des totems dans la coursive en collaboration avec l’agence TRISTAN AUER.
Le projet de mosaïque s’inscrit dans le cadre de la charte « Un immeuble, une œuvre» signée en 2015 par Vinci Immobilier avec le Ministère de la culture et s’inspire symboliquement du langage originel à travers la représentation de l’empreinte digitale des Sœurs et des cernes du bois du lieu.

Mathilde Jonquière - Vinci ImmobilierMathilde Jonquière - Vinci ImmobilierMathilde Jonquière - Vinci ImmobilierMathilde Jonquière - Vinci ImmobilierMathilde Jonquière - Vinci ImmobilierMathilde Jonquière - Vinci ImmobilierMathilde Jonquière - Vinci ImmobilierMathilde Jonquière - Vinci ImmobilierMathilde Jonquière - Vinci ImmobilierMathilde Jonquière - Vinci ImmobilierMathilde Jonquière - Vinci ImmobilierMathilde Jonquière - Vinci ImmobilierMathilde Jonquière - Vinci Immobilier

Cartier Jeddah

Fresque

  • Maître d’œuvre : Agence Moinard Bétaille
  • Maître d’ouvrage : Cartier Patrimoine
  • Lieu : El Kayyat - Jeddah
  • Projet : Fresque
  • Surface : 14 m²
  • Livraison : 2022

À l’occasion de la rénovation de la boutique Cartier El Kayyat à Jeddah, l’agence Moinard Bétaille me confie la création de la fresque centrale. Le sable, la mer rouge, le ciel, la skyline, le jet d’eau du roi Fahd, la végétation, le palmier, y sont représentés de manière épurée et magnifiée.
La répétition cinétique de la forme “calisson” de l’eau en rapport avec le ciel, inspirée de la broche Cartier de 1910, dessine un mouvement, une profondeur, une perspective.
Ce dialogue des matières entre tesselles mates et brillantes dynamise l’effet de trame contemporaine inspiré des miroitements de l’eau et d’étendue de sable chaud évoquant les paysages du désert avec en plein centre la majestueuse panthère Cartier.

Mathilde Jonquiere Mosaique Cartier JeddahMathilde Jonquiere Mosaique Cartier JeddahMathilde Jonquiere Mosaique Cartier JeddahMathilde Jonquiere Mosaique Cartier JeddahMathilde Jonquiere Mosaique Cartier JeddahMathilde Jonquiere Mosaique Cartier JeddahMathilde Jonquiere Mosaique Cartier JeddahMathilde Jonquiere Mosaique Cartier JeddahMathilde Jonquiere Mosaique Cartier JeddahMathilde Jonquiere Mosaique Cartier Jeddah

Cartier NYC

Fresque

  • Maître d’œuvre : Laura Gonzales
  • Maître d’ouvrage : Cartier Patrimoine
  • Lieu : 653 Fifth Avenue - New York City
  • Projet : Fresque
  • Surface : 12.5 m²
  • Livraison : 2021

La boutique Cartier 653 Fifth Avenue à New York, témoin du patrimoine culturel de la Maison Cartier se situe au milieu des gratte-ciel de Manhattan et à côté de Central Park, véritable oasis de verdure et lieu rêvé pour les futurs mariés. Laura Gonzales chargée de refaire l’architecture intérieure de cet hôtel particulier me sollicite pour créer une fresque dans l’espace Bridal au troisième étage de ce bâtiment.
Le dessin de la fresque met en scène la dimension foisonnante de la végétation de Central Park avec en arrière plan un zoom sur la forme organique du pétale dentelé des fleurs, inspirée du motif «Guillochage» technique de gravure du XVIième siècle chère à la Maison Cartier.
En micro viennent se poser sur cette trame contemporaine les insectes du printemps : papillons, libellules et coccinelles dans des couleurs acidulées à l’exemple des bijoux et pierres précieuses de la Maison Cartier. La faune et la flore se mélangent dans un mouvement composé de tesselles mates et brillantes sertis d’or blanc. Le tout jouant avec la lumière en révélant une mosaïque aussi précieuse que l’écrin qu’elle habite.

Mathilde Jonquiere Mosaique Cartier New York CityMathilde Jonquiere Mosaique Cartier New York CityMathilde Jonquiere Mosaique Cartier New York CityMathilde Jonquiere Mosaique Cartier New York CityMathilde Jonquiere Mosaique Cartier New York CityMathilde Jonquiere Mosaique Cartier New York CityMathilde Jonquiere Mosaique Cartier New York CityMathilde Jonquiere Mosaique Cartier New York CityMathilde Jonquiere Mosaique Cartier New York CityMathilde Jonquiere Mosaique Cartier New York City

MH Architectes

Méduses et Oiseaux

  • Maître d’œuvre : Martin Herbert
  • Lieu : Maison privée - Paris 5e
  • Projet : Fresque
  • Surface : 10 m²
  • Livraison : 2020

Je reste « médusée »… fascinée par cette fresque monumentale qui s’élève à 6 mètres de hauteur ! Révélation, certes équivoque au premier abord dans l’imbrication de deux mondes opposés, l’air et l’eau, mondes pourtant complémentaires pour permettre qu’advienne la vie… Tout y est mouvement, élévation proche du rêve, vers cet ailleurs invisible de l’univers… Le choix des matériaux, (émaux, pâte de verre, tesselles d’ornacre, cuivre, laiton) participe à cette dynamique cinétique chacun assumant son rôle révélateur de somptueuses représentations sublimées par les couleurs vives et subtiles choisies par l’artiste. En fonction de l’animal représenté : méduses évanescentes aux voiles transparents, oiseaux des iles multicolores qui rivalisent de couleurs provocantes… Ils occupent indifféremment l’élément polyvalent fait d’air et d’eau mêlés, éléments nécessaires l’un à l’autre… Un univers improbable et jubilatoire dans lequel se côtoient et flottent de concert, des espèces animales différentes…! Audace dans ce mystère d’une vie nimbée de sensualité que la mosaïste Mathilde Jonquière souhaite ainsi sublimer ! A la lenteur de la méduse dont on peut imaginer les pulsations, s’oppose l’intensité des bruissements d’ailes de l’oiseau… l’un met en valeur la présence de l’autre dans leur différence certes, mais aussi par leur commune recherche de survie ! De cette fresque émane en effet une rare intensité, fruit d’une énergie troublante qui fascine le spectateur, sans aucun doute l’énergie ainsi matérialisée de l’artiste elle même…

La luminescence de la fresque qui se projette sur le spectateur, donne à ce dernier la sensation d’être comme aspiré par elle, et entre rêve et réalité, l’étrange magie de de la scène qui se déploie à ses yeux éblouis… Tentation difficile à réprimer que de se fondre dans ce monde insoupçonné et pourtant harmonieux où toutes les espèces peuvent cohabiter… Cependant un mystère demeure : s’immerger dans cet univers imaginaire à la « Lewis Carroll » ne consisterait-il pas à se transformer en une « Alice au Pays des Merveilles » dans la découverte d’un espace, celui de l’Autre côté du miroir véritable expérience surréaliste telle que l’a conçue l’artiste ? Oser la métaphore d’une sorte de régression aux sensations archaïques d’un fœtus dans le liquide amniotique maternel, première expérience de la vie in utero pour pouvoir enfin naître et prendre son envol… Dès lors, s’identifier à chacune de ces créatures, c’est accéder à l’euphorie d’une expérience d’ apesanteur libératrice, dans un espace/ temps éminemment poétique ! Grâce à son œuvre audacieuse, Mathilde Jonquière nous offre ainsi la généreuse opportunité d’échapper un moment au poids écrasant des contraintes matérielles, allègement précieux pour accéder à un « hors temps » libérateur… Magie de cette fresque dans sa somptueuse célébration d’un hymne à la vie !

Etty Buzyn, Psychanalyste, 2020.

Mathilde Jonquiere Mosaique MH ArchitectesMathilde Jonquiere Mosaique MH ArchitectesMathilde Jonquiere Mosaique MH ArchitectesMathilde Jonquiere Mosaique MH ArchitectesMathilde Jonquiere Mosaique MH ArchitectesMathilde Jonquiere Mosaique MH ArchitectesMathilde Jonquiere Mosaique MH ArchitectesMathilde Jonquiere Mosaique MH ArchitectesMathilde Jonquiere Mosaique MH ArchitectesMathilde Jonquiere Mosaique MH Architectes

Jacques Semer

Effloraison

  • Maître d’ouvrage : Jacques Semer
  • Lieu : 56 rue Caulaincourt - Paris 18e
  • Projet : Fresque
  • Surface : 4 m²
  • Livraison : 2019

La lecture de la fresque est double. On y devine une intention macroscopique, comme une photographie aérienne. Ici s’écoule un cours d’eau, là s’enroulent des rapides; plus loin une source jaillit… Le motif est rond, féminin et céleste, comme des nuages enveloppés de rayons de soleil et de vent. À l’exemple d’un paysage d’estampe japonaise, la mosaïque est rigoureusement composée ligne par ligne, se faisant l’écho d’une tradition ancestrale. Ce paysage floral peut se lire en outre comme un cadrage serré sur la nervure, où l’on y découvre le microcosme végétal, la forme organique du pétale dentelé, l’empreinte de l’épanouissement des fleurs. Une profondeur apparaît entre les effloraisons en corolle et la trame accélérée du feuillage. L’abstraction naît de la superposition subtile des échelles, suggérant toutes deux une nature libre et déliée, aux motifs organiques.

Mathilde Jonquiere Mosaique Fleuriste Jacques SemerMathilde Jonquiere Mosaique Fleuriste Jacques SemerMathilde Jonquiere Mosaique Fleuriste Jacques SemerMathilde Jonquiere Mosaique Fleuriste Jacques SemerMathilde Jonquiere Mosaique Fleuriste Jacques SemerMathilde Jonquiere Mosaique Fleuriste Jacques SemerMathilde Jonquiere Mosaique Fleuriste Jacques Semer

Cartier Madrid

Le Paon & La Panthère

  • Maître d’œuvre : Laura Gonzalez
  • Lieu : Cartier - Serrano - Madrid
  • Projet : Fresque et Sol en mosaïque de marbre
  • Surface : Fresque 11 m² - Sol 14 m²
  • Livraison : 2019

Dans la mythologie grecque, le paon est attribué à Héra, la déesse protectrice des femmes. Il aurait obtenu les ocelles de son plumage des cent yeux d’Argos que Héra aurait parsemés sur sa traîne. Fidèle gardien et compagnon, il est l’oiseau talisman de la féminité. Le paon bleu, conscient de sa superbe, est sans doute l’oiseau le plus spectaculaire. Il est capable lorsqu’il déploie son plumage de provoquer une émotion esthétique forte que magnifie son air de défi. Sa belle insolence soutient sa distinction, elle parfait le spectacle. Elle est celle d’une femme sûre d’elle, arborant sa parure éblouissante, maîtresse de son pouvoir. Le paon est la figure d’une élégance altière, de la femme au sang bleu, gracile et sculpturale.

Mathilde Jonquiere Mosaique Cartier Madrid Laura GonzalezMathilde Jonquiere Mosaique Cartier Madrid Laura GonzalezMathilde Jonquiere Mosaique Cartier Madrid Laura GonzalezMathilde Jonquiere Mosaique Cartier Madrid Laura GonzalezMathilde Jonquiere Mosaique Cartier Madrid Laura GonzalezMathilde Jonquiere Mosaique Cartier Madrid Laura GonzalezMathilde Jonquiere Mosaique Cartier Madrid Laura GonzalezMathilde Jonquiere Mosaique Cartier Madrid Laura GonzalezMathilde Jonquiere Mosaique Cartier Madrid Laura Gonzalez

Nathalie Sommer - TJCA architectes

Méduse

  • Maître d’œuvre : Nathalie Sommer - TJCA architectes
  • Lieu : Villa privée - Genève
  • Projet : Sol en mosaïque de marbre
  • Surface : 30 m²
  • Livraison : 2019

Mathilde Jonquière a choisi la méduse pour habiller le sol d’une villa en Suisse. Mathilde Jonquière élabore et tisse de plus en plus dans son travail le motif animalier pour insuffler à sa recherche esthétique l’énergie du vivant et son mouvement. La méduse avec sa structure filamentaire nébuleuse, quasiment cosmique, s’est imposée dans ce lieu exceptionnel amarré au lac, entre ciel et eau. La méduse est de la famille des zoophytes. Entre la plante et l’animal, constellée de lumière, elle revêt sur la fresque des petits ronds de laiton qui courent le long de ses tentacules. Son rôle est encore mystérieux dans la biosphère: fascinante et menaçante, elle interroge. Son ombrelle constituée de mésoglée, matière aussi dense que l’eau, lui permet de se tenir ainsi, suspendue. Le choix du marbre pour représenter cette fluidité participe du projet de Mathilde Jonquière, de sa recherche pour transcender la matière, la détourner : le marbre immobile, rigide et dur comme la pierre s’anime soudain dans ce dessin, se pare de lumière, se met à onduler et décline les différentes couleurs du soleil levant. Entre dynamisme et abandon, entre courbes, lignes et fluidité, entre vides et pleins, les tentacules de la méduse se déploient gracieusement dans l’espace de l’entrée de la villa et évoquent harmonie et sérénité pour l’accueil de ce cadre d’exception.

Mathilde Jonquiere Mosaique Sommer TJCA MeduseMathilde Jonquiere Mosaique Sommer TJCA MeduseMathilde Jonquiere Mosaique Sommer TJCA MeduseMathilde Jonquiere Mosaique Sommer TJCA MeduseMathilde Jonquiere Mosaique Sommer TJCA MeduseMathilde Jonquiere Mosaique Sommer TJCA MeduseMathilde Jonquiere Mosaique Sommer TJCA MeduseMathilde Jonquiere Mosaique Sommer TJCA MeduseMathilde Jonquiere Mosaique Sommer TJCA Meduse

Le Bon Marché

La Grande Épicerie Rive Droite

  • Maître d’ouvrage : Le Bon Marché
  • Lieu : La Grande Épicerie - Paris 16e
  • Projet : Fresques pour 4 étals
  • Surface : 80 m²
  • Livraison : 2017

La Grande Épicerie de Paris investit la Rive droite dans la très vivante rue de Passy. A cette occasion, Le Bon Marché a confié à Mathilde Jonquière la création de quatre fresques figuratives de 20 m2 mettant en majesté les produits et les savoirs faire. Pour la Chocolaterie, un liseré cuivré vient sertir chaque tablette de chocolat révélant ainsi toutes les facettes de la lumière de cette belle Tablettothèque. L’espace de la Pâtisserie nous présente des tartes au citron dont les émaux de verre sont presque jaunes fluo sur fond de grès cérame noir mat, créant un contraste contemporain. La Boulangerie, plus traditionnelle, montre un fond de fresque constitué de grès cérame blanc pur avec des filets d’or jaune vieilli, révélant un aspect contemporain par rapport à l’authenticité des épis de blé. Enfin la Poissonnerie met en scène de magnifiques Daurades Royales. Les tesselles d’or mettent en relief l’éclat du bleu électrique des queues de poissons, et le miroitement des matières donnent un mouvement et une profondeur au ban de poisson qui traverse l’espace. Mathilde Jonquière s’est amusée des codes du dessin figuratif au travers de ses recherches créatives, de découpes et d’associations à la fois minimalistes et remarquables, afin de saisir et surprendre toujours plus notre regard.

Mathilde Jonquiere Mosaique Grande Epicerie rive droiteMathilde Jonquiere Mosaique Grande Epicerie rive droiteMathilde Jonquiere Mosaique Grande Epicerie rive droiteMathilde Jonquiere Mosaique Grande Epicerie rive droiteMathilde Jonquiere Mosaique Grande Epicerie rive droiteMathilde Jonquiere Mosaique Grande Epicerie rive droiteMathilde Jonquiere Mosaique Grande Epicerie rive droiteMathilde Jonquiere Mosaique Grande Epicerie rive droiteMathilde Jonquiere Mosaique Grande Epicerie rive droiteMathilde Jonquiere Mosaique Grande Epicerie rive droiteMathilde Jonquiere Mosaique Grande Epicerie rive droiteMathilde Jonquiere Mosaique Grande Epicerie rive droiteMathilde Jonquiere Mosaique Grande Epicerie rive droiteMathilde Jonquiere Mosaique Grande Epicerie rive droiteMathilde Jonquiere Mosaique Grande Epicerie rive droite